Vis ma vie : sur une journée de mariage

Samedi 10 juillet 2021, 21h38. Mon premier mariage de la saison a eu lieu il y a deux semaines jour pour jour. Pas de mariage pour moi aujourd'hui, mais le prochain est prévu samedi, dans une semaine. Le stress commence à monter d'un cran, l'adrénaline bouillonne et ne demande qu'à s'exprimer. C'est le moment idéal, je pense, pour débriefer ce premier mariage de la saison avec vous, en profiter pour vous raconter tout ce qu'il se passe dans les coulisses le jour J et vous donner quelques conseils pour gérer efficacement les imprévus qui pourraient survenir à votre propre mariage ! On attaque ?


moldboard-cherry-wedding-mariage-champetre-vintage

5h30 : le réveil pique !

Eh oui sur un mariage pour lequel on s'occupe de la décoration et de la coordination du jour J, il faut se lever tôt ! D'autant plus lorsque ce n'est pas possible de commencer la mise en place de la décoration la veille du mariage. En effet, pour beaucoup de lieux de réception, les espaces peuvent être déjà loués la veille, alors c'est tant mieux pour eux bien sûr mais c'est aussi une difficulté supplémentaire pour vous ! Quoiqu'il en soit on se prépare et on prend un bon petit-déjeuner et des bonnes chaussures pour affronter cette journée intense qui s'annonce.


6h30 : c'est l'heure de charger la voiture. Les fleurs, les éléments de décoration, le planning, la caisse à outils... surtout ne rien oublier ! Penser à tout préparer quelques jours avant, puis vérifier et re-vérifier avec une check-list est le meilleur moyen de ne rien oublier. Après une heure de route, seules au monde, mon assistante et moi-même arrivons sur le lieu de réception : la Dîme de Giverny.


8h00 : on décharge la voiture. On récupère les éléments de décoration qui ont été déposés par les mariés la veille en haut d'une mezzanine... pouce ! Toujours prendre en compte les temps perdus dans le planning ! Par exemple, descendre un à un des cartons dans un escalier étroit, ça prend du temps. Déballer tous les éléments de décoration soigneusement emballés dans des sachets individuels, ça prend du temps aussi ! Pensez bien à intégrer tous ces petits temps morts auxquels on ne pense pas dans votre planning de la journée.


9h00 : on commence par l'ordre logique de la journée, la décoration de la cérémonie laïque. Et on commande par le plus long : l'arche florale. Heureusement, j'avais déjà préparé des structures de grillage la veille, et placé le feuillage. Il nous faut monter l'arche, les rideaux, attacher les structures et fleurir... ça prendra déjà suffisamment de temps comme ça ! Note : toujours préparer un maximum de choses à l'avance. Tout ce qui peut être fait la veille et transporté sans être abimé, ce sera toujours ça de moins à faire dans la pression et l'urgence du jour J ! Et note numéro 2 : n'oubliez pas le marteau et le tournevis qui peuvent s'avérer essentiels un jour de mariage. Il nous aura fallu 2 heures de travail pour arriver à ce résultat. Un résultat à la hauteur de ce que j'avais imaginé, et, plus important encore, de ce que les mariés avaient imaginé...



11h00 : on installe les chaises pour la cérémonie. C'est lourd, c'est encombrant, c'est éprouvant... heureusement que les serveurs ont du coeur et nous viennent en aide. C'est aussi ça les prestataires de mariage : sur un jour J, on est une équipe et on s'entraide ! Puis c'est l'heure de finaliser la décoration florale de la cérémonie avec les chaises des mariés et les bords de bancs. Alerte à la perte de temps : dans l'idéal coupez toujours à l'avance les morceaux de fil de pêche dont vous allez avoir besoin ! Un fil de pêche transparent et très fin, c'est très bien pour attacher les éléments en toute discrétion mais ça s'avère peu pratique à manipuler sous la pression du rush de la journée... et là encore c'est du temps de perdu !


decoration-florale-chaise-ceremonie-mariage

12h00 : c'est l'heure d'une pause bien méritée ! Le traiteur nous a préparé une délicieuse salade de tomates-mozza, rien de tel pour nous redonner un peu de vitamines pour l'après-midi. C'est aussi le moment idéal pour échanger avec les autres prestataires et faire le point sur le planning. L'assiette est vite avalée ? On y retourne !


13h00 : il est temps de s'attaquer à la décoration de la salle de réception. Un esprit champêtre, de l'élégance, de la simplicité, un peu de poésie, nous avons travaillé durant des mois sur cette décoration avec la mariée. Elle va enfin prendre vie aujourd'hui. Et c'est à ce moment précis que mon assistante me devient indispensable. En effet, le début de la cérémonie approche à grand pas et il est important de faire le point avec chaque prestataire : Fanny l'officiante de cérémonie bien sûr mais aussi Éric qui dirige l'orchestre et qui va se charger de sonoriser la cérémonie et lancer les musiques aux moments forts. Les sollicitations sont nombreuses à ce moment et c'est là que réside la difficulté majeure lorsque l'on coordonne la journée en plus de la décorer. L'assistante devient alors indispensable pour poursuivre le travail de décoration lorsque je ne peux pas me dédoubler. J'ai plusieurs pouvoirs magiques, mais celui-là pas encore ! Préparation de la cérémonie laïque imminente, création des centres de tables invités, on s'active, on court, on vérifie le planning, on raye les tâches effectuées, et, très important, sans perdre sa bonne humeur dans un coin de la salle !


organisation-ceremonie-laique-mariage-paris

14h30 : la cérémonie laïque va commencer. Conseil : toujours prévoir une personne (wedding planner ou autre) qui puisse guider les invités vers la cérémonie lorsque le moment est venu. Vous savez, ça discutent, ça papotent, il faut parfois s'y reprendre à plusieurs fois pour que tout le monde s'installe avant l'arrivée des mariés. Prévoyez également quelqu'un (la même personne ?) qui puisse distribuer aux invités ce que vous avez prévu pour le "lancé" lors de la sortie des mariés. Et cette même personne (décidément elle est sollicitée) peut donner le tempo au cortège pour qu'ils entrent en musique au bon moment. Et bien sûr pour l'entrée de la mariée... c'est moi qui m'en suis chargée ! Quelle émotion... quand vous êtes la première personne à voir la mariée arriver dans sa robe, que vous lui faites des signes pour la relaxer et que vous lui donnez le top départ pour son entrée en musique... c'est vraiment un moment fort pour moi, j'en ai les larmes qui montent et j'ai le sentiment d'avoir réellement accompagné ma mariée jusqu'au bout.



15h00 : il faut se recentrer rapidement. Pendant que les invités assistent à la cérémonie, il faut continuer la décoration de la salle, il n'y a pas de temps à perdre. Les centres de table prennent forme, les bacs à fleurs diminuent à vue d'oeil, j'apporte un soin tout particulier à la table d'honneur qui doit être la pièce maitresse de la décoration de salle. Un chemin de table en eucalyptus, des bougeoirs, un petit vase ici, un grand vase là... la salle prend forme petit à petit.


18h00 : 18h00? Le temps file à une vitesse folle ! Les invités profitent du vin d'honneur dans le jardin, et nous il nous faut donner un coup d'accélération. La mise en place du plan de table, des menus, des marque-places, des cadeaux invités... toutes ces petites choses qui font toute la différence et qui, malgré les apparences, prennent du temps à installer. Et quel bonheur d'apercevoir par la fenêtre que les invités se prennent tous en photo devant l'arche fleurie. C'est très touchant, ça me rend fière et ça me rebooste tellement que j'ai l'impression d'avoir avalé un litre de café !


20h00 : la salle est prête. Munies de nos listes alphabétiques, nous allons pouvoir faire entrer les invités en salle pour le dîner. Quelle émotion de les voir découvrir la décoration avec le sourire ! Tout ce travail en amont, tous ces efforts tout au long de cette intense journée, ce mal de pieds, sont récompensés. Les mariés entrent à leur tour à mon top, et la fête commence ! Il ne nous reste plus qu'à ranger notre matériel, désinstaller la cérémonie, et relâcher la pression quelques instants avec les autres prestataires du mariage.


22h00 : après un bon repas et des rires, il est déjà (ou enfin ?) l'heure de s'installer dans la voiture. La pression retombe définitivement et le premier bâillement arrive vite...


Quelle journée incroyable ! Merci aux mariés de m'avoir fait confiance. Merci aux prestataires d'avoir formé avec nous une équipe efficace. Et merci à ma paire de chaussures (moches mais) confortables.


Découvrez ici les photos du mariage par Caroline de Ticolibri Pictures et la vidéo de Guillaume Champenois !